Aleksandar Petrović auteur

Aleksandar Petrović a laissé derrière lui d'innombrables textes:

Depuis 1949 jusqu'à la fin de sa vie il a écrit pour de nombreux journaux et revues spécialisées, aussi bien yougoslaves que mondiaux. Durant des années il fut critique de cinéma, essayiste et journaliste. Il est l’auteur de centaines d’articles sur le cinéma et la théorie cinématographique. Vers la fin de sa vie Aleksandar Petrović écrit aussi des articles sur la politique et s'engage activement pour la démocratie.

 

L’Abécédaire du 7ème art d’Aleksandar Petrović est un important recueil de ses essais et textes théoriques, critiques et autobiographiques. Dans la préface de «Aleksandar Petrović - vivre dans son temps», Žarko Dragojević écrit : « Ce livre, composé d’essais et textes théoriques, critiques et autobiographiques d’une sommité dans le monde de la création d’aujourd’hui, un maître incontesté du cinéma serbe, l’auteur Aleksandar Petrović, est plus qu’un recueil de textes. En plus d’être un portrait d’une époque, ce livre est le cadre de l’autoportrait de son auteur, Aleksandar Petrović, dépeint à l’aide de multiples valeurs à travers lesquelles nous apparaît l’immensité de son esprit, tout comme les contradictions psychologiques de l’âme artistique, qui ont accompagné la vie et le travail d’une grande et sincère personnalité artistique.

 

7e art Azbučnik

Aleksandra Petrovića
Časopis YU film danas

(7e art Abécédaire sur Aleksandar Petrović La revue YU film d’aujourd’hui)

Editeur : YU FILM DANAS
Rédacteur : Stevan Franić
Année d'édition: 2011

 

 

 

Aleksandar Petrović auteur des livres:

(non traduits en français)

 

Scénario du film J’ai même rencontré des tziganes heureux

 

skupljaci perja

Skupljači perja

FILMSKI SCENARIO

 

Auteur: Aleksandar Petrović

Editeur:

  • PROMETEJ (Novi Sad)
  • JUGOSLOVENSKA KINOTEKA (Beograd) 1993

 

1950-1965 Novi film (1950-1965 Le nouveau film)

Recueil de textes sur la théorie du cinéma, des critiques de films et d'arts, regards et analyse de l'évolution cinématographique en Yougoslavie, interviews…

 

novi filmnovi film2

1950-1965

Novi film

Interpretacija jedne borbe

Predigra

Intimistički film

 

 

Auteur: Aleksandar Petrović

Editeur: INSTITUT ZA FILM (Beograd)

Bibliotèque: Pogledi i traganja

Livre 1: 1971, Prva knjiga

 

Novi film Crni film 1965-1970 (Le nouveau film - film noir 1965-1970)

est la suite du livre Novi film 1950-1965

 

novi film crni film

Novi film

Crni film

 1965-1970

Auteur: Aleksandar Petrović

Editeur: Naučna knjiga, Beograd

Livre 2: 1988, druga knjiga

Tous mes amours - les périscopes aveugles

Sve moje ljubavi - slepi periskopi

est un bouleversant recueil de souvenirs de son enfance, de Belgrade datant de l’époque de son enfance et de sa jeunesse, de la guerre qui l’a inspirée pour ses films, de sa brève rencontre avec Tito, des Tziganes auxquels il s’est intéressé au point à faire un film sur eux le célèbre J’ai même rencontré des tziganes heureux (le premier du genre), des souvenirs des voyages aux Etats Unis d’Amérique, du Bronx, et de la mort qui le hante, la perte de son fils unique et des poèmes qu’il lui a dédiés.

 

sve moje ljubavi slepi periskopi

Sve moje ljubavi

slepi periskopi

 

Auteur: Aleksandar Petrović

Editeur:

  • PROMETEJ, Novi Sad
  • JUGOSLOVENSKA KINOTEKA, Beograd

Bibliotèque: Tajanstvena tačka 1995

ISBN 86-7639-141-6

 

sve moje ljubavi slepi periskopi2

Sve moje ljubavi

slepi periskopi

 

Auteur: Aleksandar Petrović

Editeur: PROMETEJ, Novi Sad

Bibliotèque: Tajanstvena tačka

2e édition 2010

ISBN 978-86-515-0542-6

 

Scénario du film de long métrage Benia le roi (Benja kralj) inspiré par les nouvelles d’Isaac Babel (non réalisé).

1981 Benya le roi ou le Cavalier rouge était un projet cinématographique très ambitieux. Aleksandar Petrovic en avait signé le scénario d'après Isaac Babel et devait le réaliser avec Richard Dreyfuss et Isabelle Adjani. Projet très ambitieux, la production a été difficile à monter. En 1985 Petrovic est remplacé par Ivan Passer, le casting alors était particulièrement alléchant : David Bowie (succédant à Richard Dreyfuss) et Isabelle Adjani, Jean de Coninck, Jean René Gossart. La production avait commencé par les extérieurs durant l'hiver et devait reprendre à la fin du printemps. Finalement elle n'a jamais reprise. Coproduction Catherine Winter pour SOFRACIMA Paris et JADRAN FILM Zagreb. Les costumes avaient été réalisés par Jacques Fonteray.

 

benja kralj

Benja kralj

Scenario za dugometražni igrani film

inspirisan kratkim pričama Isaka Babelja

Auteur: Aleksandar Petrović

Editeur: PROMETEJ, Novi Sad 1998

ISBN 86-7639-386-9

 

D’après les œuvres de Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov.

Scénarios pour les films de long métrage et les pièces de théâtre Cœur de chien et Le Maître et Marguerite et l’adaptation de la nouvelle L’île pourpre.

 

psece srcepsece srce2

Po delima Mihajla Afanasijeviča Bulgakova

Pseće srce
Majstor i Margarita

dramatizacije

Purpurno ostrvo

adaptacija

Auteur: Aleksandar Petrović
Editeur: PAIDEIA, Beograd 2007
ISBN 978-86-7448-422-7

 

Deux Scénarios:

Soko (Le Faucon titre français du film) Scénario écrit en 1977 et inspiré par un poème épique Serbe.

Aleksandar Petrović a proposé le scénario Banović Strahinja (Soko) à Avala Film, s’attendant bien entendu à réaliser le film. La société de production a cependant donné la mise en scène à un autre cinéaste, Vatroslav Mimica, une forme de banissement atténué pour Aleksandar Petrović. Le film a été présenté au Festival de Pula. Les critiques ont dit qu’il s’agissait du meilleur scénario écrit d’après une oeuvre littéraire yougoslave. Le film a d’ailleurs reçu le prix pour le meilleur scénario d’adaptation d’une oeuvre littéraire au festival du film de Vrnjačka banja en1981. Banović Strahinja a été présenté hors compétition au festival du film de Venise en 1981.

Pravi kraj vikenda (Week-end) scénario original écrit en 1981. Trinacra Films (le producteur Yves Rousset-Rouard) s’intéresse, mais le projet du film ne s’est pas réalisé.

 

soko

Soko

Auteur: Aleksandar Petrović
Editeur: AGORA, Zrenjanin 2011
ISBN 978-86-6053-095-2

 

   

1973. L’année du  vampire  (1973. Godina  vampira)   réunit deux scénarios et un synopsis. 

 Aleksandar Petrović a écrit plusieurs scénarios non connus. L'un d'eux est  Emmanuelle 2 ( Emanuella II).  
Deux jours après le début de la distribution du film « Le Maître et Marguerite » en  salle à Belgrade, le coproducteur yougoslave l’interdit. Il est qualifié de film anticommuniste. C’est le début d’une longue période de répression dans la culture.
Aleksandar Petrović est accusé de crime contre  l’Etat et contre  le peuple. En 1973  il  est renvoyé de l’Académie du cinéma où il était professeur, et son passeport lui est confisqué. Il rentre alors dans une période de disgrâce en Yougoslavie qui durera dix-huit ans. Il est considéré une personne dangereuse et gênante pour le régime.  
Tout en résidant à Paris Aleksandar Petrović (il était Français de naissance et sa sœur y réside)  maintient  des  liens  avec  Belgrade.  Tous  les  scénarios  qu’il  propose  aux producteurs yougoslaves lui sont systématiquement refusés. Trinacra Films (le producteur Yves  Rousset-Rouard  aimait  beaucoup  les  films  de  Petrović)  signe  le  contrat  pour  le scénario  du  film Emmanuelle  2  (Emmanuelle  l’anti-vierge) mais Petrović  demande  à  ce que son nom ne figure pas sur le générique.  

 

Un  autre  scénario  est  Le  Baron  Vampire  (Baron  Vampir):  ce  n'est  pas  la  version définitive du scénario, mais  juste un synopsis de base. Les personnages de ce scénario sont  en  partie  réels,  en  partie  imaginaires  et  s'entremêlent  au  sein  de  cette  histoire fantastique policière dont le moteur est primordial dans notre monde actuel: L'ARGENT. A. Petrović, Paris,1975.
 
Enfin  le  synopsis  John  F.  Kennedy  (Džon  F.  Kenedi).  Aleksandar  Petrović  écrit  le préambule suivant : «Pour arriver au vrai scénario du film Kennedy, un énorme travail de recherche est nécessaire dans les archives de films, télévision et photos. Ce que je viens de  faire  en  quelques  jours  est  uniquement  un  synopsis  conceptuel,  vague,  qui  parlera beaucoup plus des  intentions que de  la  réalisation des  intentions. Un  film  c'est  l'image, donc pour décrire cette image il faut lui donner une forme dramaturgique, il est nécessaire de savoir de quelles images l'on dispose.»
 

godina vampira

Nepoznati scenariji Aleksandra Petrovića

1973. Godina vampira

Emanuella II

Baron Vampir

Džon F. Kenedi

Auteur: Aleksandar Petrović
Editeur: FOTO FUTURA, Beograd 2011
ISBN 978-86-84283-34-6

 

 

Aleksandar Petrovic est auteur ou co-auteur de quasiment tous les scénarios des films qu'il a réalisés:

 

  • 1956-57   Entre  ciel  et  marais   (Let  nad  močvarom) Court-métrage.  Auteur,  scénario Aleksandar  Petrović,  Vicko  Raspor,  choix  de  la musique  et mise  en  scène  Aleksandar Petrović. Production Slavija Film.
  • 1958 Les chemins (Putevi) Court-métrage. Auteur, scénario, mise en scène Aleksandar Petrović.
  • 1961 Elle et lui (Dvoje) Auteur, scénario, choix de la musique et mise en scène Aleksandar Petrović.
  • 1963 Les jours (Dani) Scénario Aleksandar Petrović, Bora Ćosić, Dušan Matić, Dušan Stojanović, mise en scène Aleksandar Petrović. Producteur Avala film.
  • 1964 Le procès verbal (Zapisnik) Court-métrage, auteur, scénario, choix de la musique et mise en scène Aleksandar Petrović.
  • 1965 Kermesses (Sabori) Court-métrage, auteur, scénario, choix de la musique et mise en scène Aleksandar Petrović.
  • 1965 Trois (Tri) Scénario d’Aleksandar Petrović et Antonije Isaković est inspiré des motifs d'un recueil de contes de l'écrivain yougoslave Antonije Isaković. Choix de la musique et mise en scène d’Aleksandar Petrović.
  • 1967 J’ai même rencontré des tziganes heureux (Skupljači perja) Auteur, scénario, choix de la musique et mise en scène -Aleksandar Petrović.
  • 1968 Il pleut dans mon vilage – la fin du monde est proche (Biće skoro propast sveta nek propadne nije šteta) auteur, scénario, choix de la musique et mise en scène - Aleksandar Petrović. Co-production: Avala film Beograd, Les Productions artistes associés S.A. Paris
  • 1972 Le Maître et Marguerite (Majstor i Margarita) d'après le roman de Mikhaïl Boulgakov. Mise en scène, coscénariste en collaboration avec Barbara Alberti et Amedeo Pagani, choix de la musique - Aleksandar Petrović. Co-production: Dunav film Beograd, Euro International Film S.P.A., Rome.
  • 1977 Portrait de groupe avec dame (Grupni portret s damom) d'après le roman du prix Nobel Heinrich Böll. Scénario Aleksandar Petrović avec la collaboration de Jürgen Kolbe. La mise en scène, dialogues, choix de la musique - Aleksandar Petrović. Co-production: Stella-Film München, Les Artistes Associes, Paris, Cinèma 77 Betelinguns GMBH & Co., 4 Produktions KG, ZDH, MAINZ.
  • 1989 -1994 Migrations (Seobe) d'après le roman de Miloš Tsernianski. Scénario: Aleksandar Petrović avec la collaboration de Jacques DoniolValcroze. Mise en scène Aleksandar Petrović. Co-production : Radio Televizija Srbije, Ekonomik trade Milan Pejić, Méditerrannée Cinéma, Obadia BAMC Paris.
  • 1981 Le Faucon (Banović Strahinja) – Jadran Film, Zagreb, CFS Košutnjak – OOUR Avala film, Beograd, R. von Hirschberger /R. Kalmowitz Filmproduk OHG – Neue Tele-Contact Filmproduktion, München; FRZ, Zagreb, Avala pro-film, Beograd i Zvezda film, Novi Sad, scénario Aleksandar Petrović, Vatroslav Mimica, mise en scène Vatroslav Mimica. Le film a été présenté au Festival de Pula. Les critiques ont dit qu’il s’agissait du meilleur scénario écrit d’après une oeuvre littéraire yougoslave. Le film a d’ailleurs reçu le prix pour le meilleur scénario d’adaptation d’une oeuvre littéraire au festival du film de Vrnjačka banja en1981. Banović Strahinja a été présenté hors compétition au festival du film de Venise en 1981.

 

Aleksandar Petrović en tant qu’auteur des scénarios non publiés dont les projets de films n'ont pas abouti:

 

  • Le Voleur (Lopov) scénario d'Aleksandar Petrović, d'après le roman de Léonide Leonov, (projet avec les producteurs Dunav film Belgrade, Aria film Genève).
  • Les mémoires de Leopold Treper (Memoari Leopolda Trepera) scénario Aleksandar Petrovic, (projet avec Trinacra Films, producteur Yves Rousset-Rouard) .
  • Au nom de tous les miens ( U ime svih mojih) d'après le roman de Martin Gray, coscénaristes Aleksandar Petrović et Max Gallo, (projet avec Trinacra Films).