Distinctions

Chevalier des Arts et des Lettres:

En 1969, Aleksandar Petrović reçoit la médaille de l’ordre de Chevalier des Arts et des Lettres du gouvernement français de la main d’André Malraux, Ministre de la Culture. Ce fut la première fois qu’un cinéaste yougoslave était ainsi reconnu.

Distinctions yougoslaves:

• Oktobarska nagrada grada Beograda, (Prix Octobre de la ville de Belgrade) 1961. 
• Sedmojulska nagrada (Prix du 7 juillet), 1967.
• Nagrada AVNOJ-a (Plus Haute distinction Yougoslave, équivalent de la Légion d'Honneur), 1987.
Le gouvernement yougoslave a décerné les plus hautes récompenses à Alexandre Petrovic. En 1990, il les a toutes rendues en signe de protestation contre le gouvernement communiste.

A propos du pouvoir et de l'interdiction

Pogledi –SAŠA PETROVIĆ décembre 1990
Tout pouvoir, surtout le pouvoir communiste, souhaite s'approprier des personnes possédant une rénomée internationale. Ma situation était littéralement grotesque: les communistes me décernaient tous les prix possibles, grands prix au festivals de Pula, Prix d'Octobre de la ville de Belgrade, Prix du 7 Juillet, Prix AVNOJ, et en même temps les mêmes individus m'empêchaient de travailler.

Hommages posthumes:

Le Festival de films d’auteurs de Belgrade (FAF) a été créé en 1995 en l’honneur d’ Aleksandar Petrović. Le grand prix porte son nom. 

Grand Prix «Aleksandar Saša Petrović»

Etoile Aleksandar Petrović

zvezda

27 novembre 2009. Inauguration d'une étoile dédiée à Aleksandar Saša Petrović, incrustée dans le trottoir devant le cinéma Balkan, centre de Belgrade.

2

Plaque commémorative Aleksandar Sacha Petrović

Dans ce bâtiment a vécu Aleksandar-Saša Petrović (1929-1994), réalisateur, écrivain et théoricien de cinéma. En 1967, il a obtenu le Grand prix du Jury du festival de Cannes pour son film: «J'ai même rencontré des tziganes heureux». La plaque commémorative est installée par les citoyens de la municipalité de Vračar.

3

Il a vécu une quinzaine d'années au 43 Sime Miloševića, aujourd'hui Novopazarska.